Bilan comptable

Bilan comptableLa comptabilité : outil d’information financière

La comptabilité constitue un moyen d’information extrêmement efficace au sein de l’entreprise ainsi qu’à ses partenaires, grâce à son accessibilité et son exactitude. En effet, la comptabilité s’exprime au moyen de chiffres que ce soit dans le journal, le grand livre, le bilan comptable ou, le compte de résultat.

Besoin d'un comptable ?

Contactez-nous

Toutefois, la forme de présentation inadaptée des données constitue la difficulté apparente auquel sont souvent confrontés les utilisateurs. Il arrive souvent que ceux qui détiennent l’information comptable notamment les comptables, les responsables financiers, etc. aient tendance à surcharger les rapports financiers et comptables de termes techniques dont seuls les initiés sont aptes à comprendre.Or les utilisateurs, et notamment les décideurs au niveau des entreprises, n’ont pas forcément besoin de tant de détails sur les rapports qu’ils reçoivent pour prendre leurs décisions. De plus il se peut qu’ils ne les comprennent même pas. Une adaptation doit alors s’opérer au niveau des comptables, au sens large du terme, afin que les informations qu’ils élaborent soient le plus compréhensibles possible pour tous les utilisateurs finaux. Ces moyens d’information sont très souvent matérialisés par les états et les rapports financiers de l’entreprise.

Bilan comptable et compte de résultat : les composants des états financiers

Le premier élément intéressant particulièrement les propriétaires de l’entreprise est le compte de résultat. Il s’agit d’un tableau résumant toutes les opérations de l’entreprise durant la période comptable considérée. Le compte de résultat est couramment établi une fois par année en fin de période comptable après que les comptes soient tous clôturés. Mais cela n’empêche pas son élaboration sur une date autre que la fin de période comptable. Le compte de résultat comprend d’une part, les charges ou les dépenses de l’entreprise, et d’autre part les produits ou les recettes de l’entreprise durant cette période comptable. En pratique, les produits sont assimilés au chiffre d’affaires ou le CA de l’entreprise. Le chiffre d’affaires est composé des produits vendus ou stockés durant la période comptable considérée. La comparaison de ses deux paramètres permet de déterminer globalement le résultat comptable de l’entreprise : un bénéfice lorsque les recettes excèdent les dépenses, et une perte dans le cas contraire. Son établissement est donc capital pour les actionnaires ou les propriétaires de l’entreprise.

Quant au bilan comptable, ce type de document permet d'informer les lecteurs de la situation comptable de l’entreprise à une date précise. Autrement dit, il présente en gros les avoirs (immobilisations, stocks, créances, etc.) et les dettes (fournisseurs, emprunts, etc.) de l’entreprise de manière synthétique. À titre d’illustration, le bilan comptable permet par exemple d’apprécier la répartition de ses avoirs : quelle est la part affectée à l’acquisition des immobilisations, à l’achat de matières, comment se présente les créances envers les clients... Il permet aussi de déterminer si l’entreprise est encore capable de contracter un emprunt auprès de ses partenaires, ou bien qu’elle ferait mieux d’augmenter ou d’ouvrir son capital. Enfin, il faut savoir que les documents composants les états financiers comportent d’autres éléments plus techniques tels le tableau de flux de trésorerie, l’état des variations de capitaux propres, mais aussi les annexes. Ces documents sont largement utilisés lors de prises de décisions ayant un impact non négligeable sur les finances de l’entreprise, par exemple lors d’un choix sur un projet d’investissement à grande échelle.