Tarif expert comptable

Tarif expert comptableLes tarifs de l’expert comptable

S’offrir les services d’un expert comptable ne signifie nullement que le comptable en poste ne sache pas faire son travail proprement ou que l’entreprise en question se soit trouvée mal en point. Il s’agit plutôt d’une démarche d’amélioration de la gestion et d’une recherche d’efficacité visant un accroissement des rendements et finalement des profits de l’entreprise.

Besoin d'un comptable ?

Contactez-nous

Toutefois, les clients butent souvent sur la question de l’honoraire qui, pour des raisons qui peuvent les échapper, leur paraît exagérément élevée. N’oublions pas que les experts comptables sont regroupés au sein de l’OEC (Ordre des Experts Comptables) et qu’ils ont donc un « cahier des charges » très strict concernant l’exercice de leurs fonctions. Cependant, le tarif effectif de l’expert comptable sera toujours fixé librement entre l’expert et son client. La détermination du prix d’une prestation peut donc dans certains cas se faire à travers des négociations. Mais il faut toujours garder en tête que la fixation du tarif d’un expert comptable ne doit relever en aucun cas de l’arbitraire, elle constitue le prix raisonnable de la prestation. En tout état de cause le tarif d’un expert comptable dépend de l’étendue des travaux et de leurs délais de réalisation.

Contracter une mission avec un expert comptable

La formalisation d’un accord de mission entre le client et son expert comptable se matérialise obligatoirement par la lettre de mission. La lettre de mission fait office de contrat engageant les deux parties relatif à leurs obligations respectives, c’est un document nanti de plein droit d’une même valeur juridique qu’un contrat. À noter que chaque expert comptable peut utiliser la terminologie qui lui convient (contrat, etc.) pour désigner la lettre de mission, mais cette appellation est la plus généralement utilisée au sein de la profession. Elle est établie par l’expert comptable après évaluation précise des besoins de son client et suite à l’estimation de l’étendue des travaux à effectuer. La lettre de mission fait aussi office de facture pro forma à l’attention du client. En effet, les honoraires conformes à la nature et au volume de travail de l’expert y figurent.

Un planning détaillant ses interventions apparaît également dans ce document. La lettre de mission permet donc en outre au client d’évaluer l’état de finition des travaux de l’expert comptable : c’est aussi un document de contrôle de la gestion du contrat. Enfin, il est utile de savoir qu’en général le travail de l’auditeur s’effectue en trois temps. Dans un premier temps il s’agit pour lui de la phase préparatoire de son travail sur terrain, autrement dit dans les locaux du client. La deuxième phase s’opère donc au sein de l’entreprise même, celle-ci consomme la plus grande partie du temps de travail. L’élaboration des rapports finalise finalement son travail avec une présentation des résultats des travaux de l’expert comptable. Ces rapports incluent les constats ainsi que les recommandations et améliorations proposées par ce dernier concernant le problème posé. Une fois ces documents validés par le client, la mission de l’auditeur est alors arrivée à son terme, il reste au client de régler ses honoraires conformément à la lettre de mission.